Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

Catalogue

Fourt

Coll l

On 26, Mar 2014 | Dans | By guillaume

Fourt

Après l’Amérique de Funky boy, Yves Tenret nous emmène dans une Belgique des années 60 ; il nous invite à y accompagner ses petits héros fugueurs. Ce “zut” belge relate dans un argot travaillé les tribulations d’une bande de jeunes échappés de leur pensionnat. Un goût de liberté flotte à la veille des grandes vacances scolaires, alors que les grands font la grève ; les sept terribles gamins bruxellois vont ravager le sud de leur petit pays. Les adultes sont laids, les enfants aussi. Eh oui, nous sommes bien au pays de James Ensor.

Ecoutez le premier chapitre de Fourt lu par son auteur :


Un récit au style si bien maîtrisé qu’il fait perdre au lecteur sa position de voyeur, l’entraîne au milieu des mômes, lui fait voir ce qu’ils voient, renifler ce qu’ils sentent, couleur la morve au nez, attraper l’accent belge. C’est une chose rare, un travail d’orfèvre. Précision dans le choix des mots, variations mélodiques, syntaxe syncope, argot bruxellois : le soufflé est puissant, bouscule, balaie toute retenue, toute pudeur.
Patrick Morier-Genoud

Alors va pour un road-trip improbable, la bande de morveux multiplie les carabistouilles (les bêtises, en parler bruxellois), tout est prétexte à jeu, empoignades et joutes verbales, toutes ces hormones qui ne demandent qu’à exulter, on passe d’un étang à une casse de voitures, d’une manif en ville à une dérive en barque, jusqu’à se faire coffrer par les gendarmes.
Jacques Lindecker